Pourquoi Amiral Gestion est différente des autres ?

Amiral Gestion est un partnership composé d’investisseurs fortement responsabilisés.
Tous actionnaires d’Amiral Gestion, les gérants des fonds Sextant sont aussi significativement investis à titre personnel dans leurs fonds. L’intérêt pour la performance des fonds ainsi que pour la société à long terme est l’intérêt numéro 1 de tous les partenaires.

Qu’entendez-vous par « entrepreneurs investis » ?

Nos collaborateurs se considèrent comme des « entrepreneurs investis » car ils sont actionnaires de leur entreprise, Amiral Gestion, mais aussi des entreprises dans lesquelles ils investissent au travers des fonds Sextant dont ils sont porteurs de parts. La culture de la performance est ainsi profondément ancrée dans nos valeurs, et permet de maximiser l’alignement de nos intérêts avec ceux de nos porteurs.

Qu’est-ce que la gestion en sous-portefeuilles ?

Dès la création de la société de gestion, nous avions identifié plusieurs challenges. D’un côté, la gestion par un seul homme présente certains inconvénients à savoir notamment qu’une personne seule n’a pas toujours raison. De l’autre, la gestion par comité ou collégiale présente elle aussi un risque majeur, celui d’investir dans un cadre consensuel, rarement source de performance.

Nous avons donc souhaité offrir à nos porteurs de parts une solution différente, la gestion en sous-portefeuilles. Cela signifie que chaque fonds est subdivisé en plusieurs poches, chacune gérée par un gérant qui a la liberté de faire ce qu’il veut tant qu’il peut l’expliquer aux autres membres de l’équipe de gestion, résister à la critique et respecter le modèle et le processus de gestion maison. Tout le monde peut ainsi partager et suivre ou non les meilleures idées de chacun.

Nous évitons ainsi le fonctionnement tristement connu de la « pensée unique ».

Cette gestion en sous-portefeuilles, illustrée dans le schéma, peu fréquente sur le marché aujourd’hui, est pour nous une véritable spécificité de notre maison. Elle a rempli son objectif de maximisation des échanges mais a aussi eu le mérite considérable de faire émerger les talents et de responsabiliser chaque membre de l’équipe. Enfin, et c’est un aspect qui nous tient particulièrement à cœur, elle permet de mettre en évidence chacune de nos erreurs, ce qui est la meilleure façon de les analyser, de les comprendre et donc de progresser.

Qu’entendez-vous par gestion « Value » ?

Beaucoup d’ouvrages sont consacrés à la gestion « Value » mais il existe autant de définitions que d’auteurs.

Auteur de « L’investisseur intelligent », Benjamin Graham est le père de ce concept qui met au cœur de l’investissement la notion de « marge de sécurité ». L’idée est d’acheter un actif à un prix inférieur à sa valeur intrinsèque.
La philosophie Sextant s’ancre profondément dans l’étude fondamentale de l’entreprise et de sa valeur. L’objectif est d’acheter des actifs de qualité sous leur valeur intrinsèque. Cela paraît simple, mais c’est un exercice difficile pour de nombreuses raisons. Il faut être hermétique aux phénomènes de mode et fuir M. Market, une allégorie inventée par Benjamin Graham pour illustrer le comportement souvent irrationnel du marché.
Considérant qu’il est impossible de prévoir l’évolution des cours à court terme, et donc des indices, nous nous concentrons sur l’étude de l’entreprise que nous cherchons à acheter au meilleur prix. C’est en cela que nous nous définissons comme des investisseurs « Value ».

Qu’est ce que le « long terme » ?

« N’achetez que ce vous seriez parfaitement heureux de conserver si le marché fermait pendant 10 ans » Warren Buffett.

Quand nous achetons des actions, ce n’est pas pour « jouer en bourse » et les revendre avec une plus-value rapide. Nous investissons dans des sociétés pour leurs qualités intrinsèques et parce qu’elles sont sous-valorisées. Le cycle de vie d’une entreprise ne se résume pas à son parcours boursier. Notre temps est celui de l’entreprise, pas celui des marchés. La conclusion d’un investissement n’est donc pas liée à la durée du placement, mais à la fin de la période de sous-valorisation de l’entreprise. Nous sommes prêts à attendre de nombreuses années avant que cette sous-valorisation ne se résorbe. C’est un important avantage compétitif, car beaucoup de nos concurrents renoncent à acheter les dossiers qui n’offrent pas de perspective rapide de revalorisation. C’est donc souvent ceux-là qui offrent les meilleures opportunités.

Comment intégrer la notion de risque ?

Le risque est une dimension majeure de tout investissement et l’industrie de l’asset management connaît depuis plusieurs années une inflation réglementaire sur ces sujets. Aussi, Amiral Gestion a-t-il mis en place tous les outils et les ressources nécessaires pour y répondre de la meilleure des façons.
Mais ne nous trompons pas de sujet. Qu’est-ce que le vrai risque ?
Est-ce la volatilité ? Nous ne le pensons pas.
« Je préfère gagner en moyenne 15 % par an avec une forte volatilité que 12 % avec une faible volatilité », dit Warren Buffett. Ne l’oubliez pas, la volatilité est le meilleur ami de l’investisseur performant, le pire ennemi du mauvais spéculateur.
Le vrai risque est avant tout de se tromper dans nos investissements. Chez Amiral Gestion la notion de risque est avant tout portée sur la sélection des valeurs que vous détenez à travers nos fonds.

Une belle société, quels que soient la volatilité du marché et le contexte économique, sera performante. A contrario, même dans un environ de faible volatilité et de forte croissance, l’entreprise de mauvaise qualité sera pénalisée et votre investissement sera perdu. Nous avons ainsi systématisé une « note qualité » sur la totalité des participations du portefeuille. Cette note qualité évalue la robustesse du modèle économique, la performance historique de la société et celle du management. L’objectif est de toujours pouvoir hiérarchiser nos idées non seulement en fonction de leur potentiel mais aussi en fonction du risque.

Quels sont les fonds éligibles au PEA ?

Dans notre gamme Sextant PEA, Sextant Europe et Sextant PME sont des fonds éligibles au PEA. Un fonds est éligible au PEA s’il répond à un certain nombre de contraintes de gestion. La principale impose que le fonds soit toujours investi à au moins 75 % en actions de sociétés dont le siège est situé dans un état de l’Union européenne. Le respect de ces contraintes par un fonds le rend éligible au PEA et offre des avantages fiscaux sur les plus-values très intéressants. En 2014, le plafond de versement sur le PEA est passé de 132 500 euros à 150 000 euros et a été créé le PEA PME, dont le but est d’orienter l’épargne vers les PME ETI européennes. Son plafond est de 75 000 euros.

En quoi Sextant Grand Large est-il plus défensif ?

Sextant Grand Large n’est pas un fonds actions comme les autres fonds Sextant.
Il bénéficie d’une souplesse plus forte quant à son taux d’exposition aux marchés actions. Quand des fonds comme Sextant PEA ou Sextant PME sont contraints d’être investis à 75 % en action minimum, Sextant Grand Large, lui, peut n’être investi sur cette même classe d’actifs qu’à 20%. Cette liberté explique en partie le caractère plus défensif de ce fonds.
L’autre élément participant grandement au caractère défensif du fonds réside dans la stratégie de sélection des actions. En effet, ne sont retenues dans Sextant Grand Large que les valeurs représentant à nos yeux le plus faible potentiel de baisse à long terme, soit parce que l’entreprise est de très belle qualité, soit parce qu’elle est aujourd’hui valorisée sur des niveaux proches du plancher (comme la trésorerie par exemple).

Quelle est la différence entre Sextant PME et Sextant
PEA ?

Ces deux fonds sont éligibles au PEA et sont par conséquent investis à 75 % en actions européennes, tout comme Sextant Europe.
La différence réside sur l’éligibilité au PEA PME. Seul Sextant PME répond à cette exigence d’être investi à 75 % en actions de PME ETI européennes.
Dans Sextant PEA, l’équipe de gestion se réserve la liberté d’investir sur des sociétés de plus grande taille.
En outre, nous avons souhaité offrir à nos partenaires un fonds pur sur la thématique des PME ETI, domaine d’expertise historique d’Amiral Gestion. Aussi dans Sextant PME, vous ne trouverez que des PME ETI européennes.
A contrario dans Sextant PEA, nous avons souhaité conserver la plus grande liberté possible offerte dans le cadre des contraintes liées à l’éligibilité au PEA. Il est donc fréquent de retrouver à côté des 75 % de sociétés européennes, des actions américaines ou bien encore d’Asie.
L’univers d’investissement de Sextant PEA est davantage ouvert que celui de Sextant PME.

À partir de quel montant cette offre de gestion privée
est-elle accessible ?

Plus que des capitaux sous gestion, nous souhaitons avant tout apporter une solution pertinente à nos clients et répondre à leurs besoins. Cette offre est donc accessible aux investisseurs qui se retrouvent dans notre philosophie et qui partagent avec nous la passion de l’investissement.
Ensuite, en fonction des montants engagés, les offres sont différentes et ajustées en fonction des situations personnelles de chaque client. Par exemple, il nous semble incohérent notamment pour des questions de frais et de diversification d’envisager une gestion en titres vifs pour des portefeuilles inférieurs à 1 000 000 euros. La gestion en fonds prend ici tout son sens. En revanche, pour des investissements de plusieurs millions d’euros, nous accompagnons parfois nos clients vers la création de SICAV dédiées investies en actions.

Quelles enveloppes fiscales offrez-vous ?

Une bonne gestion financière commence avant tout par le choix de l’enveloppe qui vous correspond le mieux.
Votre portefeuille sera géré dans le ou les contrats les plus adaptés à votre situation (compte-titres, PEA, assurance-vie de droit français ou luxembourgeois, contrat de capitalisation ou OPCVM dédié). Quelle que soit la solution retenue, vos avoirs sont conservés par des établissements financiers tels que : Caceis Bank France, CA Luxembourg, CM-CIC Securities, Neuflize Vie, etc.

En qualité de client en gestion privée chez Amiral Gestion

sur quelles classes d’actifs serais-je investi ?

Tout en se donnant pour discipline de rester au sein de notre périmètre de compétence, votre portefeuille pourra, en fonction des besoins et des opportunités, être investi sur une large variété de supports : obligations à haut rendement, foncières cotées, certificats représentatifs de métaux précieux, holdings ou OPCVM externes pour s’exposer à certaines régions du monde.

Avertissement : les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.
Toutes les performances indiquées sont nettes de frais.
Mentions légales - Informations réglementaires
© Amiral Gestion - Société par actions simplifiée au capital social de 629 983 euros - Société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF sous le numéro GP-04000038
Société de courtage en assurances immatriculée auprès de l’ORIAS sous le numéro 12065490.